Première rue neutre en carbone de Malines

  • Novembre 14, 2018

un interview avec Bram Van Genabet

Sur la place « Esdoorn », un district de Malines-Sud, l’ambassadeur en rénovation, Bram Van Genabet, en étroite collaboration avec ses voisins, joue un rôle important pour la neutralité carbone de son quartier.

La "place Esdoorn" est un quartier qui se compose de 44 maisons quasiment identiques. L’équipe  de "Malines neutre en carbone" a immédiatement saisi l’occasion pour démarrer un projet collectif de rénovation économe en énergie.

Un des membres de l’équipe est Bram Van Genabet. À l’origine, Bram est originaire de Lokeren, mais depuis 2013 il se considère comme Malinois: "En 2010, j’ai déménagé à Malines. J'ai habité au centre un certain temps, mais par la suite j’ai acheté cette maison qui était une habitation délabrée, je l’ai entièrement rénovée et transformée en logement durable". Bram Genabet a suivi des études d’ingénieur civil, et a toujours été passionné par l'énergie.

Les premiers pas

Van Genabet a organisé une réunion de quartier avec des citoyens engagés, et a remarqué qu’un quart des gens du quartier étaient intéressés par cette initiative. La première action consistait à demander un avis de rénovation collective auprès de la Ville de Mechelen.

"La grande conclusion de cette démarche était qu’une meilleure isolation était nécessaire. Nous avons dû mettre en conformité l’extérieur du bâtiment et rénover quelques toitures.  Les voisins ont surtout trouvé intéressant l’économie considérable permise par l’installation de l’éclairage LED et des panneaux d’isolation", explique Bram Van Genabet.

"Par après, l’isolation des façades s’est révélée être le travail le plus intéressant. Tout de suite, les occupants d’une dizaine de maisons ont voulu participer au projet", raconte Van Genabet. L’isolation collective des façades semble être la meilleure solution pour les riverains de la "place Esdoorn ".  L’aspect collectif du projet a été décisif.

Référendum relatif aux couleurs

"Etant donné qu’il s’agit d’un district régional, les résidents ne peuvent pas isoler leur façade comme ils le veulent. Dès que quelqu’un a choisi une couleur de façade, celle-ci détermine la couleur qui sera d’application pour tous les résidents. Voilà pourquoi nous avons organisé un référendum pour décider de la couleur finale. Les bulletins de vote se trouvent actuellement encore chez le “BENOvatiecoach”(le coach en BENOvation), mais je soupçonne que ce sera une couleur neutre."

Le coach en BENOvation m’apporté un soutien utile. J’ai établi moi-même une liste de coaches en BENOvation et fait une sélection. Finalement nous avons choisi Home 2 Home, un service de coaching en immobilier. Le coach en BENOvation nous apporte une plus-value. Il répond à nos inquiétudes et nous offre la garantie de ne pas devoir engager de frais inutiles.

Ambassadeur en rénovation

Nous lui avons demandé quels sont les devoirs et responsabilités d’un ambassadeur en rénovation. "En fait, je n’avais pas encore entendu parler de ce terme (rires). Si vous montrez, en collaboration avec vos voisins, la volonté de faire des rénovations collectives, il est évident que vous avez besoin d’une personne de contact pour, entre autres, vous mettre en relation avec le coach de BENOvation.  Il faut également inviter les entrepreneurs à faire des devis. Si nous organisons des réunions de quartier, il vaut mieux que quelqu’un prenne en charge les initiatives et l’organisation. Il faut louer une salle, prévoir des boissons et autres. Nous essayons d’appliquer une démarche plus professionnelle en réalisant, par exemple, une brochure.  On y passe beaucoup de temps, mais cela ne me dérange pas. Je fais tout cela par conviction.

La durabilité et le climat sont pour moi une priorité. Nous n’héritons pas notre planète de nos grands-parents, nous l'empruntons à nos enfants.  C'est donc un peu la philosophie qui inspire ce projet. Je me rends compte que ce genre de rénovations est une goutte d’eau dans l’océan, mais si nous pouvons servir d'exemple et encourager d'autres quartiers à Malines, nous économiserons une quantité d'énergie considérable. Tout le monde doit jouer un rôle; si notre société continue à agir comme elle le fait actuellement, nous sommes perdus."

 

logo Mechelen kampc

 

 

Europese vlag

 

icon-hp-projecten

BE REEL! projecten

icon-hp-tools

BE REEL! tools