Accord de gouvernement wallon : les mesures de rénovation

  • octobre 17, 2019

À l’instar des autres régions, la Région wallonne prend des mesures pour augmenter le taux de rénovation. Afin de parvenir à une stratégie soutenue, elle a l’intention d’organiser une consultation avec les parties prenantes du secteur avant le 1er avril 2020. La stratégie à long terme vise la neutralité climatique en 2050. Elle entend également créer une alliance « Emploi-Environnement-Finance » pour stimuler la demande de rénovation, accroître les capacités du secteur et développer les compétences nécessaires pour mener à bien les travaux de rénovation.

La mise en œuvre de l’isolation des toitures est proposée comme une mesure prioritaire. Les bâtiments classés F ou G sont avant tout visés. Dans un contexte plus large, le gouvernement lance, en concertation avec le secteur, un projet visant à rénover 250 000 logements et 2 500 bâtiments publics. À cet effet, de nouveaux mécanismes de financement (mécanisme d’investissement par des tiers, prêts à taux d’intérêt réduits, etc.) ainsi qu’un mécanisme de stimulation pour les locataires et les copropriétés seront élaborés. Un passeport de construction sera introduit pour donner aux citoyens une vue d’ensemble des travaux nécessaires, qui doivent être effectués avec indication du prix de revient. Le soutien au projet Renowatt, qui assiste les administrations locales, sera renforcé.

Les mesures de soutien financier (telles que les primes et les prêts à taux zéro) seront optimisées et considérablement renforcées. Les primes et les prêts seront mis à la disposition des loueurs de logements. Pour ce qui est de la fiscalité, les droits d’enregistrement seront réduits si le logement est rénové dans un certain délai et si les Chèques Habitat sont liés à la mise en œuvre de mesures d’économie d’énergie.

Enfin, le gouvernement entend envisager d’autres formes de mécanismes d’incitation et la mise en place de projets pilotes, notamment en ce qui concerne la rénovation des quartiers et le problème de la démolition et de la reconstruction.

Découvrez ici l’intégralité de l’accord